Association F'unis, Darnona d’en Haut 10, 3973 Venthône

Témoignages

Vous aurez le fin mot de l’histoire!

Bon, voilà, moi – comme bien d’autres- trouve complètement inadmissible la suppression des arrêts intermédiaires du funiculaire entre Sierre et Crans-Montana. Ah oui, l’argument qui sort est « l’activité touristique », mais il me semble que les touristes en question préféreraient se balader et découvrir de jolis petits coins, non ? Peut-être que je parle comme une enfant que je suis, peut-être aussi que je me trompe, mais bon…
Il faut aussi dire que j’utilise le funiculaire pour aller voir mes grand-parents pendant les vacances( habitant à St- Maurice de Laques), et que mes parents n’ont pas tout le temps la voiture pour m’amener chez eux (système de covoiturage avec mon autre grand-mère). Alors avec cette suppression, en hiver, que ferait-on ? L’arrêt de bus se trouve à un kilomètre et demi d’où logent mes grand-parents. Oui, que ferait-on, sans compter les skis, les une ou deux valises, les sacs ? Et quand ils ne seront plus en capacité de conduire, comment iront-ils faire leurs achats ? Alors que la Migros se trouve à deux pas du funiculaire ! Ils seront sûrement obligés de partir, et, dites-moi, quel dommage de quitter un si bel endroit…
Moi, je dis avec conviction, vous la gagnerez, votre requête, vous aurez le fin mot de l’histoire!

Enfant allant voir ses grand-parents

Déterminant pour l’offre immobilière et la mobilité douce

Il y a quelques années, nous avons fait le choix d’acheter un appartement sur le Haut-Plateau. La vue, la tranquillité et le funi ont été les critères déterminants du lieu de notre résidence. Le funi nous permettant d’être rapidement en plaine pour notre activité professionnelle, a été déterminant pour notre choix et nous a permis d’envisager notre installation définitive sur le Haut-Plateau dans les mois qui viennent. Une vie au quotidien à Crans-Montana : un rêve. D’autant plus que nous y trouvons tout ce qu’il faut pour y vivre très facilement (déplacements, commerces, restaurants, poste, médecins, etc…). Sans funi, il sera beaucoup plus difficile de vendre un bien immobilier situé proche du funi, de plus, le prix en sera impacté et tout le monde connait l’offre importante du marché sur le Haut-Plateau. A l’heure de la mobilité douce et des déplacements rapides, le maintien des arrêts actuels du funiculaire est absolument indispensable. Ce n’est pas la fréquence qui est importante, mais bien les facilités des déplacements rapides et non polluants. Le funi, c’est l’âme du Haut-Plateau ! Crans-Montana ne peut se permettre de perdre de son attrait en raison de décisions prises rapidement et sans échanges avec sa population !!
Aujourd’hui, les réseaux sociaux et la presse sont très présents sur de ce genre d’évènement !

Futur résidant permanent

Séverine Pont-Combe

Je suis pour la continuité des arrêts du funiculaire, permettant ainsi de promouvoir la mobilité douce, tant pour les villageois que pour les touristes. Vive le funi et qu’il continue à visiter les villages à mi-coteaux, pour la joie des petits et des grands !

Séverine Pont-Combe

Commerce local

Bonjour,
Nous possédons une résidence secondaire à proximité d’un arrêt intermédiaire du funiculaire et venons régulièrement passer quelques jours en Valais.
Pour ce faire, nous utilisons le train puis le funi. Nous ne venons que rarement en voiture, préférant éviter les embouteillages, ne pas les aggraver et surtout limiter la consommation d’énergie et la pollution.
Si nous sommes désormais obligés de venir en voiture, il va de soi que nous en profiterons pour faire le plein des denrées nécessaires à notre séjour (enfants et petits-enfants nous rejoignent souvent et viennent également en train depuis Genève et Zurich). Cela nous évitera de perdre du temps à faire les courses localement pendant notre séjour et nous permettra par contre de réaliser de substantielles économies, puisque nous remplirons le coffre de produits achetés en France voisine. A toute chose malheur est bon! A bon entendeur…..

Un résident secondaire

Devrons-nous déménager ?

Nous habitons Darnona d’en Haut depuis 2017 et avons construit une villa avec deux appartements. Nous avons deux filles de 4 et 1 ans. L’arrêt du funiculaire de Darnona a été un véritable argument dans notre décision de nous installer dans ce petit hameau. Seule alternative à la voiture, nous utilisons le funiculaire régulièrement. Ayant appris la volonté des SMC de supprimer cet arrêt, nous envisageons sérieusement de déménager. Dans quelques années, nos filles devront descendre en plaine pour leurs études et il sera très difficile de s’y rendre en transport public. Je ne demande pas d’élargir l’offre actuelle mais simplement de maintenir le statu quo afin de ne pas isoler ces hameaux et leurs habitants.
Zufferey Amandine et Thomas
Zufferey Amandine et Thomas

Mais qui fait vivre la région?

J’habite le Haut-Plateau. On veut de nouveau favoriser les touristes de la station et leur fric ! Mais qui fait vivre la région les ¾ de l’année ? Les résidents ! Et on les oublie. C’est scandaleux ! »

Un client du funi fâché

Où est la dimension sociale de ce projet?

Ma famille et moi habitons Monthey. Nous avons de bons amis qui habitent Naye, à qui nous rendons régulièrement visite. En 2013, j’ai rendu mon permis de conduire pour des raisons de santé. Je suis donc tributaire des transports publics, en particulier du funiculaire Sierre – Montana. J’ai appris qu’un projet voulait supprimer plusieurs arrêts, dont celui de St-Maurice de Lacque que j’utilise habituellement. L’arrêt de bus de Mollens est trop éloigné pour que je puisse rejoindre mes amis à pied. Est-ce que je devrai renoncer à les voir? Où est la dimension sociale de ce projet? Pour moi une vraie aberration!

Jean-Marc Gattoni

Un touriste qui adore skier à Crans-Montana

Je suis un touriste qui adore skier à Crans-Montana. Je loge habituellement près d’une station intermédiaire et j’utilise le funiculaire pour me rendre sur les pistes. Si elle est supprimée, je ne vois pas ma famille et moi-même marcher en hiver avec bagages et skis sur l’épaule depuis l’arrêt de bus jusqu’à notre lieu de résidence. On peut certainement aussi bien skier ailleurs.

A. Sutter

Un apprenti

Je suis un apprenti avec des horaires de travail irréguliers. Ma famille est venue s’installer à proximité d’une station intermédiaire du funiculaire pour me faciliter les déplacements. Devra-t-on de nouveau déménager ?

Un apprenti

Une jeune maman

Je suis une jeune maman qui se déplace avec son enfant en poussette. Le funiculaire, de plein pied, est parfait pour moi. Je n’ose imaginer entrer dans un bus avec ma poussette, surtout en période de pointe.

Une jeune maman

Une personne à mobilité réduite

Je suis une personne à mobilité réduite qui profite d’un accès proche et facilité au funiculaire. Je ne conduis plus. Je serai incapable de marcher jusqu’au prochain arrêt de bus. Que va-t-il m’arriver si on me supprime mon arrêt ?

Une personne à mobilité réduite